L'État floué par une escroquerie sur les voitures d'occasion

le
0
Cette fraude à la TVA aurait déjà fait perdre plusieurs milliards d'euros.

L'escroquerie ferait perdre plusieurs milliards d'euros à l'État, de l'ordre de 5 milliards selon les professionnels de l'automobile. Depuis plusieurs années, une escroquerie à la TVA gangrène en effet le marché des véhicules d'occasion. Repérées pour la première fois par les enquêteurs il y a sept ans, ces malversations ne cessent depuis de se développer en France, car du vendeur indélicat jusqu'au particulier, beaucoup y trouvent leur compte. Avec deux grands perdants: l'État, qui ne perçoit pas le produit de la TVA, et les garagistes qui, par le biais de leur fédération, la FNAA (Fédération nationale de l'artisanat automobile), ne cessent de tirer la sonnette d'alarme. Des milliers de ventes leur échappent.

Concrètement, ces malversations se jouent la plupart du temps entre les trois mêmes pays: la France, l'Allemagne et l'Espagne. Ainsi un mandataire français se rend outre-Rhin où le marché des véhicules d'occasion est important et y achète un modèle po

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant