L'Etat fera tout pour assurer le bon déroulement de l'Euro-Hollande

le
0
    PARIS, 9 juin (Reuters) - L'Etat français "prendra toutes 
les mesures nécessaires" pour empêcher que les mouvements 
sociaux en cours ne perturbent le bon déroulement de l'Euro de 
football, qui débute vendredi à Paris, a déclaré jeudi François 
Hollande. 
    Le Premier ministre, Manuel Valls, avait auparavant affirmé 
en marge d'un déplacement à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) que 
des réquisitions n'étaient pas "exclues" pour assurer le 
transport de passagers sur les lignes de la SNCF, dont celles du 
RER qui desservent le Stade de France à Saint-Denis, près de 
Paris. 
    Interrogé à ce sujet, lors d'une visite à Tulle (Corrèze), 
le chef de l'Etat a répondu : "Pour l'instant nous n'en sommes 
pas là." 
    "Dans la journée de demain, s'il doit y avoir des décisions, 
elles seront prises", a-t-il dit à des journalistes. 
    "Je fais appel à la responsabilité de chacun, parce que si 
l'Etat doit faire son devoir -- et il le fera -- il prendra 
toutes les mesures qui sont nécessaires pour accueillir, 
acheminer, transporter et pour faire en sorte que les matches 
puissent se tenir dans des conditions exigeantes de sécurité", a 
souligné François Hollande. 
    "Il y a des contestations, des mouvements qui se sont déjà 
exprimés depuis plusieurs semaines et qui n'ont pas vocation à 
aujourd'hui entraîner un certain nombre d'empêchements pour 
cette grande compétition", a-t-il dit en évoquant les grèves et 
blocages contre la réforme du Code du travail. 
    "La France a été choisie pour accueillir ce grand événement, 
 elle doit en prendre toute la mesure et toute la 
responsabilité. (...) Nous devons montrer le meilleur de 
nous-mêmes." 
 
 (Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant