L'État exige des économies sur France 3

le
0
Le gouvernement demande à France Télévisions que ses comptes reviennent à l'équilibre en 2015 .

L'État est droit dans ses bottes. Il n'acceptera pas que France Télévisions présente un déficit financier à l'horizon 2015. Le groupe audiovisuel public devra être l'équilibre à cette date qui correspond à la fin du mandat du PDG, Rémy Pflimlin. Mais, entre-temps, en 2013 et 2014, France Télévisions passera par une période de forte perte en raison du coût du plan de départs de 600 à 800 personnes et des économies exigées.

La semaine dernière, France Télévisions a présenté à son conseil d'administration divers scénarios permettant d'économiser entre 230 et 300 millions d'euros. La direction du groupe a prévenu ses administrateurs - qui comptent des représentants de l'État - que son plan présentait un risque de pertes autour d'une trentaine de millions d'euros en 2015. Cette hypothèse n'est donc pas validée par les ministères du Budget et de la Culture et de la ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant