«L'État doit reconduire l'aide aux diffuseurs de presse»

le
0
INTERVIEW - Gérard Proust, représentant des 29.746 points de vente de presse en 2009, tire la sonnette d'alarme.

Gérard Proust, président de l'Union nationale des diffuseurs de presse (UNDP), interpelle le gouvernement, en plein débat budgétaire, afin qu'il reconduise l'aide transitoire de 4000 euros attribuée aux marchands de journaux pour les aider à passer le cap de leur réforme.

LE FIGARO. - Les derniers chiffres de diffusion et d'audience de la presse sont plutôt positifs. Constatez-vous le même rebond?

Gérard PROUST. - La vente au numéro continue de souffrir. Alors même que nos autres marchés restent dynamiques - le livre par exemple. Mais les chiffres que vous évoquez illustrent le fait que le papier répond bien à un besoin de s'informer et que le consommateur est toujours au rendez-vous du papier payant. Dans un contexte économique où tout le monde doute de tout, où j'entends régulièrement dire que la presse papier n'a plus d'avenir, que ses ventes baissent parce qu'elle est supplantée par de nouveaux médias, je relève que les industriels investissent (les nou...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant