L'état de santé de l'opposant saoudien Badaoui s'aggrave, dit sa femme

le
0

OTTAWA, 29 janvier (Reuters) - L'état de santé de l'opposant et blogueur saoudien Raïf Badaoui, condamné pour blasphème à recevoir 1.000 coups de fouet, ne cesse de s'aggraver, a déclaré jeudi son épouse Ensaf Haïdar, qui vit avec ses trois enfants au Canada. Raïf Badaoui a reçu le 9 janvier une première série de cinquante coups de fouet mais les deux semaines suivantes l'exécution de la sentence a été repoussée pour "raisons de santé". "L'état de santé de Raïf ne cesse d'empirer. Je suis très inquiète. Il est impossible pour un être humain de survivre à 50 coups de fouet chaque semaine", a dit sa femme lors d'une conférence de presse à Ottawa. Raïf Badaoui, qui a fondé le site internet "Free Saudi Liberals", a été arrêté en juin 2012 et inculpé de cybercrime, d'apostasie et de désobéissance à son père, ce qui constitue un crime dans le royaume. Il a été condamné en mai dernier à dix ans de prison, à une amende d'un million de riyals (266.000 dollars) et à 1.000 coups de fouet, qui devaient lui être donnés sur une période de cinquante semaines. Washington, Londres et le Haut Commissaire de l'Onu pour les droits de l'homme ont demandé aux autorités saoudiennes d'annuler "ce châtiment cruel". (David Ljunggren, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant