L'Etat d'Arkansas reprend les exécutions après une pause de 10 ans

le
0

LITTLE ROCK, Arkansas, 9 septembre (Reuters) - L'Arkansas a annoncé mercredi avoir fixé les dates d'exécution de huit condamnés à mort, l'Etat renouant ainsi avec la mise en oeuvre de peines capitales après une pause de 10 ans. Selon le projet présenté par le gouverneur républicain Asa Hutchinson, deux hommes seront exécutés par injection légale tous les mois, à la même date, entre octobre et janvier. L'Arkansas était jusqu'ici le seul Etat du Sud des Etats-Unis à ne pas avoir procédé à des exécutions ces dernières années. Dix-neuf Etats de l'Union ont aboli la peine de mort, selon le Centre d'information sur la peine de mort. ID:nL5N10O4OH Asa Hutchinson a ordonné que les exécutions des huit condamnés à mort suive un ordre chronologique, l'homme reconnu coupable de meurtre dans le cas le plus ancien devant être le premier à être mis à mort et ainsi de suite. Bruce Ward, 58 ans, et Don Davis, 52 ans, seront les premiers des huit à être exécutés, le 21 octobre. Le premier a été reconnu coupable du meurtre d'une femme originaire de Little Rock en 1989 et le second du meutre d'une femme orginaire de Rogers, une autre ville de l'Arkansas. Les exécutions suivantes auront lieu les 3 novembre, 14 décembre et 14 janvier. (Steve Barnes, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant