L'État contribuera à renover 70.000 logements cette année

le
4

C’est le chiffre annoncé par la nouvelle ministre du Logement Emmanuelle Cosse, dans le cadre de son programme «Habiter mieux».

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) bénéficiera en 2016 des crédits nécessaires à la rénovation énergétique de 70.000 logements, contre 50.000 actuellement, dans le cadre de son programme «Habiter mieux», a annoncé jeudi à Rennes la nouvelle ministre du Logement Emmanuelle Cosse, lors de son premier déplacement officiel.

«L’Anah va obtenir une contribution supplémentaire qui lui permettra d’arriver à 70.000 logements» réhabilités en 2016 au titre de la rénovation énergétique, a-t-elle affirmé. «Le président de la République avait déjà conforté à plusieurs reprises l’action de l’Anah qui aujourd’hui réalise un objectif de 50.000 logements aidés sur 2015», a précisé la ministre. Il «avait souhaité que les engagements soient portés à 70.000 logements en 2016 et nous venons d’obtenir le fait que nous aurons les crédits nécessaires», a expliqué Emmanuelle Cosse.

24.000 emplois en France

Lancé en 2013 dans le cadre du plan de rénovation énergétique de l’habitat, le programme «Habiter mieux» a permis de rénover près de 50.000 logements en 2014 et en 2015, dont la moitié étaient occupés par des ménages vivant sous le seuil de pauvreté, ont précisé, dans un communiqué conjoint, les ministères de l’Environnement et du Logement et de l’habitat durable.

Ce programme permet de réaliser des «économies d’énergie très importantes sur les logements, avec un gain énergétique moyen de l’ordre de 40%», et son accélération en 2016 «pourrait ainsi conduire à la création de 24.000 emplois en France», précisent-ils.

«L’un des enjeux majeurs à la tête de ce ministère du Logement, c’est évidemment de répondre à l’urgence sociale, d’aider les territoires à construire, à innover (...) et s’engager durablement sur la rénovation des logements», a souligné lors d’un point-presse Emmanuelle Cosse, qui assistait jeudi à la présentation de la politique locale de l’habitat de Rennes Métropole.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kram123 le jeudi 3 mar 2016 à 19:40

    je voterai pour le premier qui me promet d'avoir un bilan équilibre et que les hausses perpétuelles d’impôts servent effectivement a quelquechose

  • faites_c le jeudi 3 mar 2016 à 18:41

    C'est pas beau la propagande? On veut nous faire croire que des ménages vivant en dessous du seuil de pauvreté ont les moyens d'engager des travaux de rénovation de leur habitat! Désolé mais quand on n'a déjà pas les moyens de manger convenablement, on ne me fera pas croire que l'on peut investir dans des travaux de rénovation même subventionnés à hauteur de 80 ou 90% avec l'argent de mes impôts et pour économiser de l'énergie qu'ils ne payent pas!

  • sibile le jeudi 3 mar 2016 à 18:29

    encore des dépenses, toujours des dépenses ....

  • mary2776 le jeudi 3 mar 2016 à 18:05

    combien mme , vous n avez déjà plus un rond alors arrètez de mentir aux français