L'État cofinance La Poste en milieu rural

le
0
Les 17.000 points de contact de La Poste - dont 60% à la campagne - coûteraient 315 millions d'euros.

Michel Mercier, ministre de l'Espace rural et de l'Aménagement du territoire, présentera ce mercredi matin en Conseil des ministres la réalisation de son plan d'action en faveur des territoires ruraux. Une intervention qui fait suite au Comité interministériel d'aménagement et de développement du territoire (CIADT) du 11 mai dernier.

«Au moins 80 % des 42 mesures retenues et adoptées lors du CIADT ont été mises en œuvre ou largement engagées », explique-t-il. Parmi celles-ci figurent notamment la présence postale en milieu rural, et la mutualisation des autres services publics : santé, emploi ou transport. Un dossier cher à Michel Mercier qui est également élu dans le canton rural de Thizy, dans le Rhône, dont il préside le conseil général. «Je veux donner à La Poste les moyens financiers supplémentaires afin de maintenir sa présence en milieu rural . Ceci s'accompagnera d'obligations pré­cises en matière d'heures d'ouver­ture qui correspondent

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant