L'Etat cède 3,6% du capital de Safran

le
0
L'ETAT CÈDE 3,6% DU CAPITAL DE SAFRAN
L'ETAT CÈDE 3,6% DU CAPITAL DE SAFRAN

PARIS (Reuters) - L'Etat a engagé jeudi la cession de 3,6% du capital de l'équipementier d'aéronautique et de défense Safran dans le cadre d'un placement institutionnel accéléré, a annoncé le ministère de l'Economie.

Dans un communiqué, Bercy précise que cette cession est susceptible d'être portée à 4,7% du capital de l'entreprise.

"Au terme de ce placement, l'Etat restera actionnaire de référence de Safran, avec 23,5% de son capital, susceptible d'être réduit à 22,4% en cas d'augmentation de la taille de la cession", écrit le ministère.

"L'Etat entend par ailleurs demeurer, grâce à une participation au capital significative et au jeu des droits de vote doubles, actionnaire de référence de Safran à moyen terme."

Bercy indique que "le produit de la cession servira à financer de nouveaux investissements productifs au service du redressement de l'économie nationale".

A la Bourse de Paris, l'action Safran a clôturé, avant cette annonce, en hausse de 1,47% à 48,035 euros.

A ce niveau de cours, la cession d'un bloc de 4,7% porterait la transaction à quelque 937 millions d'euros.

L'Etat avait cédé fin mars une participation de 3,12% du capital de Safran en vue de dégager des ressources pour le redressement de l'économie.

Matthias Blamont, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant