L'Etat britannique réduit sa participation dans Lloyds à 15,9%

le
0
L'ÉTAT BRITANNIQUE RÉDUIT SA PART DANS LLOYDS
L'ÉTAT BRITANNIQUE RÉDUIT SA PART DANS LLOYDS

LONDRES (Reuters) - Le Royaume-Uni a réduit sa participation dans Lloyds Banking Group à 15,9% contre 16,87% précédemment, a annoncé le groupe bancaire jeudi.

L'Etat avait pris 43% du capital de la banque pendant la crise financière de 2007-2008, moyennant un coût de 20,5 milliards de livres pour le contribuable britannique.

Le gouvernement a commencé à céder des titres en septembre 2013 et compte boucler son désengagement en 2016.

A ce jour, les ventes d'actions Lloyds lui ont permis de récupérer environ 12 milliards de livres (10,8 milliards d'euros).

(Matt Scuffham, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant