L'Etat britannique passe sous les 5% au capital de Lloyds

le
0
    LONDRES, 30 janvier (Reuters) - L'Etat britannique a ramené 
sa participation dans Lloyds Banking Group  LLOY.L  juste en 
deçà des 5% dans la perspective d'un désengagement complet de la 
banque en 2017. 
    UK Financial Investments (UKFI), la structure qui gère la 
participation de l'Etat dans cette banque sauvée de la faillite 
au cours de la crise financière de 2007-2009, a relancé en 
octobre sa procédure de désengagement après l'avoir suspendue 
pendant quasiment un an en raison des turbulences sur les 
marchés financiers. 
    UKFI a annoncé lundi avoir réduit sa participation de 1% 
environ, à 4,998%. 
    Lloyds a été sauvée de la faillite avec 20,5 milliards de 
livres (24,4 milliards d'euros) d'argent public pendant la crise 
financière de 2007-2009, ce qui a abouti à une prise de 
participation de l'Etat à hauteur de 43% de son capital. 
    UKFI vend environ 1% de sa participation toutes les trois 
semaines en moyenne. Ce qui signifie qu'au rythme actuel, l'Etat 
devrait être totalement désengagé de la banque au mois de mai. 
    L'action de la banque perdait autour de 0,9% en début de 
matinée à Londres alors que l'indice Stoxx des valeurs bancaires 
européennes  .SX7P  reculait également de 0,92% . 
 
 (Andrew MacAskill,  Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service 
français, édité par Juliette Rouillon) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant