L'Etat britannique abaisse encore sa participation dans Lloyds

le , mis à jour à 12:59
0
COR-L'ÉTAT BRITANNIQUE RÉDUIT ENCORE SA PARTICIPATION DANS LLOYDS
COR-L'ÉTAT BRITANNIQUE RÉDUIT ENCORE SA PARTICIPATION DANS LLOYDS

LONDRES (Reuters) - L'Etat britannique a encore réduit sa participation dans le capital de Lloyds Banking Group et a désormais récupéré plus de 10 milliards de livres sterling de la vente progressive de ses parts dans l'établissement, sauvé de la faillite par les contribuables pendant la crise financière de 2007-2009.

Le Trésor britannique a annoncé mardi que cette participation avait été réduite d'un point supplémentaire à 19,93% quelques jours après la victoire électorale des conservateurs en Grande-Bretagne, qui a fait bondir le cours de l'action à la Bourse de Londres.

Le Trésor britannique avait injecté 20 milliards de livres (27,30 milliards d'euros) dans Lloyds pendant la crise financière, un renflouement qui s'était traduit par une prise de participation à hauteur de 41% du capital de la banque.

L'Etat a vendu plus de la moitié de cette participation depuis qu'il a commencé à la céder à des investisseurs institutionnels en septembre 2013. Le gouvernement prévoit d'en vendre pour neuf milliards de livres cette année, y compris à des tarifs préférentiels pour des particuliers.

(Matt Scuffham; Juliette Rouillon et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant