L'Etat agira si Kerviel ne doit pas dédommager SocGen-Eckert

le
4
    PARIS, 23 septembre (Reuters) - L'Etat tirera "toutes les 
conséquences" du jugement attendu  vendredi concernant la 
Société générale  SOGN.PA  dans l'affaire Kerviel, a déclaré le 
secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert, avant la décision 
de la cour d'appel de Versailles. 
    Christian Eckert avait déclaré en juin que l'Etat 
demanderait un redressement à la banque, qui avait bénéficié 
d'un crédit d'impôt de 2,2 milliards d'euros en 2008, si la 
justice rejetait sa demande de compensation envers son 
ex-trader.  ID:nL8N1993JA   
    La Société générale réclame 4,9 milliards d'euros à Jérôme 
Kerviel. 
    "Nous attendons bien entendu la décision du juge", a dit 
Christian Eckert, prié de confirmer sur Europe 1 que l'Etat 
demanderait le remboursement du crédit d'impôt. 
    "Nous tirerons toutes les conséquences des jugements quand 
nous les connaîtrons", a-t-il ajouté. 
 
 (Jean-Baptiste Vey, édité par Yann Le Guernigou) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8587219 le vendredi 23 sept 2016 à 10:47

    C'est un idéologue parmi les idéologues, ancien prof

  • Math0606 le vendredi 23 sept 2016 à 08:45

    Les banques ... pas les entreprises productives !!Ce serait tout à fait normal que la SG paye. Les banquesnousont mis dans le caca en 2008 et elles sont reparties depuis 3-4 ans à investir sur tout et n'importe quoi ... La prochaine crise est proche. Qu'elles payent pour leurs erreur !!

  • .jpeg le vendredi 23 sept 2016 à 08:42

    ou comment mettre la pression sur un juge. La justice impartiale et l'état qui ne s'en même^pas, c'est sur quelle planète ?

  • janaliz le vendredi 23 sept 2016 à 08:28

    Comment peut-on à ce point haïr les entreprises ?

Partenaires Taux