L'Etat achètera moins de Rafale : Le Drian se veut rassurant

le
9
L'Etat achètera moins de Rafale : Le Drian se veut rassurant
L'Etat achètera moins de Rafale : Le Drian se veut rassurant

Si la France compte réduire ses commandes annuelles de Rafale, «d'autres pays» sont intéressés par l'achat d'avions de combat de Dassault, tente de rassurer ce vendredi matin le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Le nouveau projet de loi de programmation militaire 2014-2019 (PLM), présenté en Conseil des ministres dans la matinée, prévoit l'acquisition de 26 appareils au total sur les six ans à venir. Soit moins que les 11 Rafale par an qu'avait obtenus le groupe français pour garantir une cadence minimale de la chaîne de production en attendant les premiers contrats à l'export.

Le 11 juin, Jean-Yves Le Drian lui-même avait parlé de 2016 comme échéance. Mais le ministre de la Défense semble avoir changé d'avis: «Il y a des pays qui sont aujourd'hui tout à fait intéressés par l'achat de Rafale, je pense en particulier à l'Inde, au Qatar, d'autres pays, et je suis très confiant sur les capacités d'exportation du Rafale dans les mois qui viennent», assure-t-il sur Europe 1. D'ailleurs, «les Indiens sont en discussion exclusive avec nous pour le Rafale et j'ai bon espoir que cela aboutisse», poursuit-il. Le ministre considère que les négociations pour l'achat de 126 appareils sont suffisamment avancées pour être conclues rapidement. Une promesse d'achat qui, depuis un an, connaît tout de même quelques turbulences.

Des efforts demandés aux industriels

Pour lui, pas de doute, cet «excellent avion sera vendu à l'étranger». Une certitude qui tombe à pic avec la volonté de restriction budgétaire du gouvernement. Il faut en effet voir dans cette avance sur calendrier l'illustration des efforts demandés aux industriels.

Pour autant, l'Etat ne remet pas en question les commandes totales de 180 Rafale déjà passées (120 auront été livrés cet été) ni une éventuelle cinquième tranche de commandes. L'objectif du ministère est de préserver neuf secteurs industriels majeurs, qui vont de l'aéronautique aux ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JM_A le vendredi 2 aout 2013 à 13:05

    dassault = ump

  • JM_A le vendredi 2 aout 2013 à 13:04

    c'était des drones qu'il fallait faire, on a 10 voir 20 ans de retard sur les états unis et israel

  • gnapi le vendredi 2 aout 2013 à 12:56

    Ce qui est bien c'est la cohérence dans la médiocrité. Tous tant qu'ils sont ils n'ont pas plus de vision qu'une taupe, de même qu'ils ne comprennent pas grand chose.Cela leur permet de rester éternellement optimistes, béats voire étonnés.

  • gnapi le vendredi 2 aout 2013 à 12:55

    Très très bien de faire des économies. Mais pas toujours au même endroit. Enfin, on ne va pas leur demander de se refaire et ils n'ont plus à feire leurs preuves de bêtises à la tête du pays.J'paries qu'ils ne vont pas plus comprendre un plan de licenciement chez Dassault que celui d'Air France. Pour 2016 carnet de commande avion militaire = pas gd chose. Mais en 2016 ils prévoient peut être de ne plus avoir de chômage à réduire ... puis d'ici là, ils se seront gavés.

  • Georg47 le vendredi 2 aout 2013 à 12:00

    Comment aller vendre à l'étranger quelque chose que nos n'achetos plus nous -mêmes ????Logique commerciale socialiste sans doute

  • je.valle le vendredi 2 aout 2013 à 11:36

    Tout va bien madame la marquise..........Ces gens sont capables de gérer le pays comme moi j'ai les compétences du pape.........des zéros.

  • JODHY le vendredi 2 aout 2013 à 11:35

    et quel peu de crédit nous avons face aux pays étrangers pour vendre un excellent avion (parait il ) je ne suis pas spécialiste

  • h.castel le vendredi 2 aout 2013 à 11:33

    "On peut supprimer des rafales pour les français car on va peut etre en vendre au Qatar!" Le degré zero de la responsabilité. A eliminer en 2017...ou avant !

  • d.jousse le vendredi 2 aout 2013 à 11:30

    marrant le drian..... encore un socialo qui fait des prospectives de vente sans avoir la moindre information. En gros, on dépense de l'argent sur des rentrées hypothétiques. La France est bien mal gérée.