L'Etat a "un rôle à jouer" dans le dossier Bouygues Telecom

le
6
L'ÉTAT A "UN RÔLE À JOUER" DANS LE DOSSIER BOUYGUES TELECOM
L'ÉTAT A "UN RÔLE À JOUER" DANS LE DOSSIER BOUYGUES TELECOM

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a déclaré mardi que le gouvernement allait étudier de près l'offre de rachat de Bouygues Telecom par Numericable-SFR.

Le ministre de l'Economie, qui devait rencontrer en fin d'après-midi Patrick Drahi, le patron d'Altice, maison-mère de Numericable-SFR, a également jugé que l'Etat avait un rôle à jouer dans ce projet de rachat de la filiale télécoms du groupe Bouygues, maintenant la pression sur les protagonistes du dossier.

"Il est nécessaire de regarder de près cette opération, de s'expliquer", a déclaré Emmanuel Macron, lors de la séance des questions à l'Assemblée nationale. "L'Etat a un rôle à jouer en la matière et (son rôle) consiste à jouer pour le long terme et pour notre économie."

Depuis dimanche, le ministre de l'Economie n'a eu de cesse de réaffirmer son opposition au projet de rachat de Bouygues Telecom par Numericable-SFR, redoutant les conséquences d'une telle opération sur l'emploi et les investissements à l'heure où le gouvernement doit lancer un appel d'offres pour les fréquences 700 mégahertz pour le déploiement de la 4G dans.

"Nous avons des doutes en matière d'emplois, en matière de délais de paiement (...) Nous devons regarder de près les conséquences sur l'investissement", a insisté Emmanuel Macron. "Il est à peu près évident qu'il y aura des destructions d'emploi à cause de cette opération. C'est ce qu'on appelle joliment des synergies."

Le groupe européen de télécoms Altice a officialisé lundi avoir soumis une offre de rachat de Bouygues Telecom pour un montant qui atteindrait, selon des sources, 10 milliards d'euros. Cette offre sera examinée par le conseil d'administration de Bouygues prévu mardi à 18h00.

(Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mardi 23 juin 2015 à 17:17

    Suite : et pour lutter sur la suppression des zones blanches des aides devraient être apportées aux opérateurs qui acceptent d'installer des antennes dans des lieux non rentables.

  • mlemonn4 le mardi 23 juin 2015 à 16:49

    C'est ce qu'ils veulent car cela fera rentrer une fois de plus de la TVA dan sles caisses de l'Etat; ils font tout pour reflater l'économie même si pendant ce temps là tous les revenus sont en désinflation; tous les services publics augmentent et en plus les taxes ! c'est cela une économie dirigiste

  • stmaster le mardi 23 juin 2015 à 16:40

    Après le rachat, il découvrira aussi, avec stupéfaction ou pas, que les tarifs auront augmenté pour les consommateurs, du fait de la réduction du nombre de concurrents. Un vrai banquier, qui fait comme tous, des post-prédictions....et nous apprendra des choses que l'on savait déjà.Nous avons vu leur efficacité à l'oeuvre dans les dossiers, Arcelor, Jabi; Continental, etc, etc, etc.....

  • chevdorg le mardi 23 juin 2015 à 16:34

    Cela commence plutôt bien: à trois acteurs, il n'y aura peut-être plus besoin des fréquences de la bande des 700 MHz. Cela fera 2,5 Milliards en plus pour l'Investissement et l'Emploi.

  • mlemonn4 le mardi 23 juin 2015 à 16:32

    L'Etat n'a aucun role à jouer ! s'il veut encore intervenir c'est une fois encore pour protéger les statuts spéciaux des salariés de France Telecom ! Toujours la même chose! D'autre part, on sait ce qu'il advient des salariés privés lorsque l'état, nos politicards, veut protéger l'emploi : chômage en hausse et qui plus perte de pouvoir de négociation des salariés pour leur licenciement! Alors qu'ils s'occupent de réduire les déficits et les dettes et qu'ils laissent tranquille les acteurs privés

  • faites_c le mardi 23 juin 2015 à 16:32

    "Le ministre de l'Economie... a également jugé que l'Etat avait un rôle à jouer dans ce projet de rachat de la filiale télécoms du groupe Bouygues". Je ne savais pas que l'état était actionnaire majoritaire chez Bouygues Telecom! Que l'état s'occupe de gérer ses dossiers et qu'il arrête d'interférer dans les dossiers privés. Je serai Bouygues ou SFR-Numéricable je porterai plainte pour position abusive (l'état est majoritaire chez France Telecom qui est un conccurent)