L'État a perdu moins d'argent en 2010 qu'en 2009

le
0
Le déficit public s'est établi à -7% du produit intérieur brut en 2010, selon l'Insee. Un résultat nettement en dessous des prévisions. «Remarquable», se félicite la ministre de l'Économie Christine Lagarde.

L'État a perdu moins d'argent que prévu. Le déficit public s'est élevé à 7% du produit intérieur brut au terme de l'année 2010, contre 7,7% prévu dans le budget du gouvernement, a rapporté l'Insee ce jeudi. «C'est vraiment un résultat remarquable», a réagi la ministre de l'Economie Christine Lagarde, sur Radio Classique. «La France, très clairement, non seulement tient ses engagements en matière de déficit mais elle va au-delà.»

Même si le déficit est moins mauvais que prévu en 2010, il reste bien en dessus des limites autorisées par Bruxelles (3% du PIB). De même que la dette qui atteint un niveau record. Alimentée par le déficit de 2010 et par ceux des années précédentes, elle s'est élevée à 81,7% du PIB.

Si le déficit est meilleur que prévu, c'est en grande partie parce que les dépenses de l'État ont nettement décéléré, de +4,1% en 2009 à +2,1% en 2010. En euro constant, c'est-à-dire hors effet de l'inflation, la hausse se limite à +0,6%

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant