L'Estonie présidera l'UE à la place du Royaume-Uni en 2017

le
0
    BRUXELLES, 20 juillet (Reuters) - L'Estonie assurera la 
présidence tournante de l'Union européenne au second semestre 
2017, donc six mois plus tôt que prévu initialement, après la 
décision de la Grande-Bretagne de renoncer à son droit à 
l'occuper, a déclaré mercredi un porte-parole du Conseil 
européen. 
    Les ambassadeurs des pays membres auprès de l'UE se sont 
réunis à Bruxelles après l'annonce du nouveau gouvernement 
britannique, qui dit vouloir privilégier le processus de 
négociation de la sortie de l'UE.  
    La présidence tournante du Conseil européen est actuellement 
occupée par la Slovaquie, à laquelle succèdera Malte au premier 
semestre de l'an prochain.  
    L'Estonie devait initialement la prendre au premier semestre 
2018 - ce qui aurait coïncidé avec le 100e anniversaire du pays 
- et la Bulgarie au second.  
    "La solution, c'est que tout le monde avance de six mois", a 
dit un porte-parole du Conseil, ajoutant que l'accord conclu par 
les ambassadeurs devaient encore être validé par les 28 Etats 
membres. 
       
 
 (Philip Blenkinsop; Marc Angrand pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant