L'Estonie, nouveau membre de la zone euro

le
0
L'ancienne république soviétique devient aujourd'hui le dix-septième État membre. À la fois le la fois le plus vertueux et le plus pauvre.

Les turbulences qui secouent la zone euro depuis plusieurs mois n'ont pas entamé la détermination du gouvernement estonien. Au 1er janvier, l'État balte deviendra le dix-septième membre de l'UE à adopter l'euro, alors que l'on s'interroge sur le prochain bénéficiaire du Fonds européen de stabilisation financière (FESF) et que l'on évoque même les risques d'un éclatement de la zone monétaire. Le 1,3 million d'Estoniens, dont le soutien s'est érodé à 52 %, selon une enquête du 21 décembre, ne partagent pas le même enthousiasme que leurs gouvernants. «Les habitants sont surtout inquiets de voir les prix s'envoler », explique Maris Lauri, économiste en chef de la Swedbank. Les opposants comptent aussi les nostalgiques de la couronne nationale, symbole de leur indépendance, qui a remplacé le rouble soviétique en 1992. Depuis cette date, la couronne était arrimée au mark avec un change fixe, puis à l'euro à partir de 1999. Pour le premier

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant