L'esthétique médicale a le vent en poupe

le
0
Les injections et techniques non invasives progressent plus vite que la chirurgie, qui a souffert du scandale PIP.

Rien ou presque n'arrête les envies de beauté des femmes et, de plus en plus souvent, des hommes. Le marché mondial de l'esthétique médicale, évalué à 4,4 milliards d'euros pour la chirurgie et les traitements plus doux (injections, laser...), a bondi de 10 % en 2012 et il devrait enregistrer la même tendance jusqu'en 2017, pronostique l'Imcas, congrès européen de cette industrie. Mais les Européennes pourraient devenir moins belles - ou, plutôt, moins retouchées - que leurs cons½urs du reste du monde.

Crise oblige, l'Europe affiche une croissance limitée à 6,6 %. Elle pèsera moins du quart du marché de l'esthétique médicale en 2017 et l'Asie la surpassera, portée par une croissance des interventions esthétiques de plus de 14 % par an. Les USA, de leur côté, continueront d'afficher une croissance en ligne avec le marché et ils repr...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant