L'essoufflement chinois inquiète les entreprises occidentales

le
5
Volkswagen a enregistré en Chine son premier repli semestriel depuis 10 ans.
Volkswagen a enregistré en Chine son premier repli semestriel depuis 10 ans.

Alors que la saison de publication des résultats trimestriels bat son plein en Europe, aux Etats-Unis et au Japon, le refroidissement chinois revient comme un leitmotiv d'une entreprise à l'autre.

L'effet est net pour le secteur automobile: confrontés à l'effritement inexorable des ventes de véhicules dans le pays (-2,3% en juin, +1,4% seulement sur le premier semestre), les constructeurs souffrent.

L'allemand Volkswagen y a enregistré entre janvier et juin un repli de 3,9% sur un an, son premier depuis 10 ans.

Et son compatriote BMW se montre prudent: "En cas d'accroissement des défis sur le marché chinois, nous ne pouvons pas exclure des effets sur nos prévisions", a averti son directeur financier Friedrich Eichiner.

D'autant que "la compétition s'intensifie", a abondé le chef des opérations du japonais Nissan en Chine, Jun Seki.

Traditionnellement un atout, une forte implantation sur le premier marché automobile mondial devient parfois aux yeux des investisseurs synonyme d'exposition au risque.

L'action de équipementier automobile Valeo chutait ainsi fin juillet malgré de solides résultats: "Le titre pâtit des inquiétudes sur la Chine, comme toutes les valeurs exposées au pays", relevait alors Xavier de Villepion, vendeur d'actions chez HPC.

Et la récente débâcle de la Bourse de Shanghai --malgré de fortes interventions étatiques-- a

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • doussine le lundi 10 aout 2015 à 17:33

    L'economie chinoise termine son rattrapage de productivité et devient une économie comme les autres

  • monjohn le lundi 10 aout 2015 à 16:00

    Les traders sur indices ne lisent probablement pas bourso :))

  • stocanne le lundi 10 aout 2015 à 15:58

    et tous les indices boursiers qui pourtant montent, qui montent...qui mentent ?

  • laniakea le lundi 10 aout 2015 à 15:54

    Ben oui ça monte pas jusqu'au ciel.

  • SM7 le lundi 10 aout 2015 à 15:48

    Ils sont visiblement plus réalistes que les investisseurs boursiers qui ne cessent de pousser les indices vers des records inégalés !