L'essor des prêts entre particuliers en France

le
0
VIDÉO - Les particuliers français peuvent désormais bénéficier de microprêts. Pour mettre en relation prêteurs et bénéficiaires, les sites de microcrédit se développent, à l'image de Babyloan.org.

Le principe du microcrédit est simple, et pourtant il était jusqu'à présent impossible de l'appliquer à son propre voisin. Grâce à une modification récente de la législation, les particuliers français pourront désormais jouer le rôle des banquiers ou des institutions de microfinance en accordant des prêts de taille réduite à des entrepreneurs exclus du système bancaire. Quelques centaines ou milliers d'euros, une somme suffisante pour créer sa structure et sortir une ou plusieurs personnes de la pauvreté.

Depuis la création de Kiva aux Etats-Unis en 2005, plusieurs sites de microcrédit entre particuliers se sont développés comme Microworld, qui appartient au groupe PlaNet Finance. En France, Babyloan permet depuis 2008 à des internautes de prêter de petites sommes, sans dégager de plus-value, à des microentrepreneurs. Avec un prêt moyen de 50 euros, les 7500 internautes ont déjà fourni 1,15 million d'euros à près de 4000 bénéficiaires dans neuf pays en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant