L'espion soviétique Guevork Vartanian est mort

le
0
Ce pilier des services de renseignements extérieurs avait notamment organisé la sécurité lors de la Conférence de Téhéran en 1943.

Malgré ses 87 ans, il était resté très élégant, toujours accompagné de sa fidèle épouse, qui a partagé sa vie d'agent secret. Héros de l'URSS, grande figure de l'espionnage soviétique, Guevork Vartanian est mort le 10 janvier des suites d'un cancer. C'est lui, notamment, qui avait été chargé, en 1943, de l'organisation de la sécurité du premier ministre Winston Churchill, du président américain Franklin Roosevelt et de Joseph Staline, réunis pour la célèbre conférence de Téhéran sur l'après-guerre.

Guevork Vartanian avait goûté très tôt aux frissons du renseignement. Son père, d'origine arménienne, avait été muté dès 1930 dans la capitale iranienne pour le compte de la place Loubianka. À 16 ans, Guevork Vartanian était déjà «harponné» par le NKVD (ancêtre du KGB). En 1940, ce parfait polyglotte dirigea un groupe spécial chargé de débusquer les agents nazis en Iran - 400 en deux ans selon les informations officielles.

Auparavant, «Amir» - s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant