L'Espagne va relever le salaire minimum de 8%

le
0
    MADRID, 2 décembre (Reuters) - Le gouvernement espagnol a 
accepté vendredi de relever le salaire minimum et de revoir les 
objectifs de déficit des régions, afin de calmer l'opposition 
socialiste et d'obtenir l'appui du Parlement pour le budget 
2017. 
    Ce budget, qui vise à réduire l'un des plus importants 
déficits publics européens, a été mis en sommeil après deux 
élections législatives n'ayant pas permis de constituer une 
coalition au Parlement avant le mois d'octobre. 
    Un accord sur une revalorisation de 8% du salaire minimum, 
la plus importante hausse ponctuelle depuis 1986, a été conclu 
jeudi soir entre les socialistes et le Parti populaire (PP). 
    Le gouvernement a également accordé aux régions, dont 
beaucoup sont dirigées par des partis d'opposition, plus de 
marge de manoeuvre sur leurs propres objectifs de déficit. Le 
déficit des régions pourra atteindre 0,6% du PIB au lieu de 
0,5%.  
    Après ces accords, les socialistes ont dit jeudi qu'ils 
s'abstiendraient lors du vote parlementaire.  
    Le gouvernement a annoncé vendredi qu'il fixerait le plafond 
des dépenses à 118 milliards d'euros, un chiffre pratiquement 
inchangé par rapport à 2016. 
     
 
 (Paul Day; Claude Chendjou pour le service français, édité par 
Patrick Vignal) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux