L'Espagne temporise avant de solliciter l'aide de l'Europe

le
0
Madrid veut connaître les conditions qui lui seront imposées pour pouvoir bénéficier de la facilité de la BCE, pour des obligations courtes, d'un à trois ans.

L'Espagne temporise, au lendemain de la prestation de «Super Mario». Le programme de rachat sous stricte condition de dette illimitée par la Banque centrale européenne, dévoilé jeudi par le président Mario Draghi, sera étudié «avec calme et prudence», a prévenu la vice-présidente Soraya Saenz de Santamaria.

Le gouvernement de Mariano Rajoy cherche toujours à gagner du temps avant de se résoudre à solliciter l'aide internationale. «Ce ne sont pas des décisions qui se prennent par-dessus la tête du jour au lendemain, a ajouté la numéro deux. Ce sont des décisions importantes pour notre pays et notre avenir et donc, le gouvernement les analysera avec rigueur, en détail, et en soupesant chaque élément.» Madrid veut connaître les conditions qui lui seront imposées pour pouvoir bénéficier de la facilité de la BCE, pour des obligations courtes, d'un à trois ans. Le préalable étant pour les pays qui ne sont pas encore sous programme international de formuler of

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant