L'Espagne file tout droit vers la récession

le
0
PREMIÈRE BAISSE DU PIB EN HUIT TRIMESTRES EN ESPAGNE
PREMIÈRE BAISSE DU PIB EN HUIT TRIMESTRES EN ESPAGNE

MADRID (Reuters) - L'économie espagnole est sur le point de glisser dans une longue récession après que le produit intérieur brut (PIB) du quatrième trimestre a diminué pour la fois depuis la fin 2009, selon les premières estimations publiées lundi par l'institut national de la statistique.

Le PIB de la quatrième puissance économique de la zone euro a baissé de 0,3% sur la période octobre-décembre par rapport à la période juillet-septembre. Le troisième trimestre 2011 avait été caractérisé par une croissance nulle.

Techniquement, une récession se définit comme deux trimestres consécutifs de recul du PIB.

Sur un an, le PIB a augmenté de 0,3%, contre +0,8% au troisième trimestre et une hausse de 0,2% attendue par les économistes.

L'économie espagnole, qui souffre des mesures d'austérité prises par le gouvernement et des conséquences de l'effondrement du marché immobilier, devrait se contracter de 1,5% en 2012 et progresser de 0,2% l'année prochaine, selon la Banque d'Espagne.

"Je ne vois pas comment des pays comme l'Espagne vont éviter la récession pendant au moins la première partie de l'année. Les hommes politiques réunis à Davos ont évoqué le fait de ne pas tout faire dépendre de mesures d'austérité et de faire des efforts pour la croissance", a déclaré Steve Webster, économiste chez 4Cast. "Mais cela ne sera facile donc on risque une récession prolongée."

Bon nombre d'économistes craignent que les mesures prises par les Etats européens pour remettre de l'ordre dans leurs comptes et retrouver la confiance des marchés empêchent toute possibilité de croissance.

Les chiffres du PIB espagnol interviennent alors que se réunissent ce lundi à Bruxelles les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne.

Ils espèrent justement ajouter un volet croissance et emploi à leurs politiques d'austérité et ainsi convaincre les marchés financiers que l'Europe est en passe de résoudre la crise de la dette dans laquelle elle est plongée depuis deux ans.

Selon une enquête menée par Reuters auprès d'économistes, l'Espagne ne sera pas le seul pays de la zone euro à connaître une récession sévère, qui devrait également toucher le Portugal et l'Irlande, la Grèce étant en récession depuis cinq ans.

La zone euro dans son ensemble devrait connaître une récession modérée jusqu'au moins la seconde moitié de cette année.

Paul Day, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant