L'Espagne ferme ses portes aux Roumains

le
0
La Commission européenne autorise Madrid à restreindre l'accès à son marché du travail.

C'est un nouveau coup de canif à la libre circulation en Europe: au nom du marasme économique, Bruxelles a autorisé jeudi l'Espagne à restreindre l'accès des Roumains à son marché du travail jusqu'à la fin 2012. En clair, Madrid pourra imposer des permis de travail aux Roumains, en faisant jouer une «clause de sauvegarde» de son marché de l'emploi.

C'est la première fois que cette clause est invoquée en Europe. Pour l'Espagne, le virage est net: en 2009, deux ans après l'élargissement de l'UE à la Roumanie et à la Bulgarie, elle avait fait le pari de lever toutes les restrictions à l'arrivée de travailleurs de ces deux pays. À l'inverse, dix États membres - dont la France et l'Allemagne - ont préféré une ouverture progressive de leur marché du travail, maintenant un régime de permis jusqu'à 2013.

30% de Roumains sans emploi

Mais la crise est passée par là, au point que l'Espagne fait aujourd'hui figure de candidat potentiel à un plan de sauvetage europé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant