L'Espagne et l'Italie rassurent les investisseurs

le
0
Les deux pays, comme le Portugal la veille, ont réussi jeudi avec succès leurs premiers tests obligataires de l'année.

L'Espagne a emprunté sans problème 2,999 milliards d'euros de bons du Trésor, le maximum prévu par l'État. Certes, le taux de cette adjudication, à 4,54%, est supérieur à celui de la dernière émission du même type (3,57%), en novembre 2010, mais il est inférieur au taux affiché sur le marché obligataire européen pour ces mêmes obligations (4,76%). De même, l'écart entre le rendement des emprunts espagnols à 10 ans et les emprunts d'État allemands s'inscrit à 238 points de base contre 300 points la semaine dernière.

Mais c'est surtout l'Italie, dont la dette publique, à près de 120% du produit intérieur brut (PIB), fait craindre une contagion brutale de la crise européenne, qui a créé la bonne surprise. Elle a levé 6 milliards d'euros sur le marché, face à une demande de 8,5 milliards, avec une première tranche de 3 milliards émise à 5 ans et une autre, de trois milliards également, à 15 ans.

Au tour de l'Islande

Les taux d'intérêts sont, co

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant