L'Espagne cible du FMI 

le
0
Le Fonds monétaire international (FMI) a rendu les premières conclusions de sa mission d'évaluation effectuée en Espagne. «Les risques sont considérables», écrit le FMI, qui estime «incomplet» le travail de réformes mené par le gouvernement Zapatero.

Tandis que le gouvernement grec était mardi soir suspendu à un vote de confiance du Parlement, préalable indispensable à l'adoption de nouvelles mesures d'austérité, le Fonds monétaire international (FMI) a rendu les premières conclusions de sa mission d'évaluation effectuée en Espagne. «Les risques sont considérables», écrit le FMI, qui estime «incomplet » le travail de réformes mené par le gouvernement Zapatero. «Pour atteindre les ­objectifs de ­réduction de déficit à moyen terme, il faudra certainement des mesures additionnelles», poursuit le rapport.

À court terme, les conditions financières du pays pourraient s'aggraver tandis que la croissance (-0,1% en 2010) devrait rester anémique et le chômage très élevé. «La réponse politique aux défis économiques de l'Espagne au cours de l'année passée a été solide et ample, ce qui a aidé à renforcer la confiance des marchés», nuance toutefois le FMI. Mardi soir, dans l'attente du vote au Parlem

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant