L'espace Schengen expliqué en 1 minute

le
0
Des policiers hongrois à la frontière avec la Croatie, en octobre 2015.
Des policiers hongrois à la frontière avec la Croatie, en octobre 2015.

L'espace Schengen, c'est quoi ?

26 États membres : l'Union européenne à l'exception de la Grande-Bretagne, l'Irlande, la Bulgarie, Chypre, la Roumanie et la Croatie. Quatre États sont associés à cet espace : la Suisse, le Liechtenstein, l'Islande et la Norvège.

Ce consortium regroupe près de 417 millions d'Européens.

Les accords de Schengen sont ratifiés en 1985 :

Ils établissent la disparition des frontières intérieures, consacrent la libre circulation des personnes, renforcent et harmonisent les contrôles aux frontières extérieures de l'espace Schengen, c'est-à-dire celles de la Grèce, de l'Italie, de l'Espagne et des pays des Balkans. Ces pays sont aidés par l'agence de contrôle européenne "Frontex", et la base de données sécuritaires appelée Système d'information Schengen (SIS).

Et pourtant...

le rétablissement des contrôles aux frontières intérieures est autorisé :

- en cas de menaces pour l'ordre public ou la sécurité nationale ;

- pour une urgence de 30 jours maximum ;

- ou pour une durée anticipée de 6 mois...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant