« L'erreur, c'est d'avoir considéré que ça irait plus vite »

le
1
« L'erreur, c'est d'avoir considéré que ça irait plus vite »
« L'erreur, c'est d'avoir considéré que ça irait plus vite »

Proche de Hollande, le maire (PS) de Dijon, François Rebsamen, a été son ministre du Travail d'avril 2014 à août 2015.

 

Aviez-vous conscience quand vous êtes arrivé au ministère du Travail de la charge que c'était d'annoncer mois après mois les chiffres du chômage ?

François Rebsamen. Oui, mais je ne savais pas à quel point l'annonce des chiffres serait chaque mois « un grand moment de solitude ». Il faut vraiment le vivre pour savoir ce que cela représente...

 

Pourquoi était-ce si douloureux ?

D'abord parce que, au-delà des chiffres, il y a les hommes et les femmes en recherche d'emploi, et ensuite parce que les chiffres de Pôle emploi ne correspondent pas, le plus souvent, aux prévisions économiques. On apprend par exemple qu'il y a eu sur le trimestre une hausse du PIB de 0,6 point et on en déduit logiquement qu'on devrait avoir une baisse des demandeurs d'emploi. Et puis patatras ! Les chiffres sont mauvais. Là, on s'interroge, on cherche la faille et on s'aperçoit qu'on ne peut pas faire confiance aux chiffres mensuels de Pôle emploi.

 

Pour quelle raison ?

Parce que, lorsqu'on a une augmentation ou une diminution de 35 000 chômeurs de catégorie A, on est dans la marge d'erreur statistique de 1 % par rapport aux 3,5 millions de personnes inscrites en catégorie A. Les chiffres de Pôle emploi sont plus fiables sur une période plus longue de six mois ou un an. Le seul véritable outil de comparaison ce sont les chiffres de l'Insee, sur lesquels se base le BIT (Bureau international du travail).

 

Dans ces conditions, n'était-ce pas une erreur de la part de François Hollande d'avoir annoncé dès le 31 décembre 2012 une inversion de la courbe du chômage « d'ici un an » ?

Il faut dire les choses : ce quinquennat a été un quinquennat de redressement économique mais cela a été plus long qu'espéré. Mais ce redressement a bien eu lieu et la courbe s'est effectivement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9941825 il y a un mois

    Comment fait l'Autriche pour afficher en instantané le nombre de chômeurs ?Parce que , économiquement , la France serait redressée avec une dette en augmentation importante et une croissance régulièrement révisée à la baisse ?