« L'ère Monti risque de n'être qu'un épisode vertueux »

le
0
INTERVIEW - Stefano Scarpetta, directeur de l'emploi et des politiques sociales à l'OCDE.

LE FIGARO. - Quel est votre diagnostic sur les réformes de Mario Monti?

Stefano SCARPETTA.- Ces réformes, d'une grande envergure, touchent aux principaux nœuds qui contraignent l'économie italienne. Encore faut-il les appliquer. C'est le point critique! La mise en œuvre administrative prend du temps. Il faut une volonté politique de continuité, au risque que l'ère Monti ne soit qu'un épisode vertueux. Il y a encore trop d'incertitude sur ce qui se passera à l'issue de ce gouvernement technique qui n'a pas vocation à perdurer.

Il n'y a pas de consensus politique sur l'urgence des réformes?

Les réformes ont soulevé de nombreuses oppositions, surtout celle sur le marché du travail, de la part des syndicats, du patronat, mais aussi de la classe politique. Actuellement, des partis d'opposition cherchent à collecter des signatures pour organiser un référendum sur une abrogation de la réforme du marché du travail.

Que change cette réforme?

La réforme comprend deux volets part

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant