L'équipe type du week-end du 31 mai

le
0
L'équipe type du week-end du 31 mai
L'équipe type du week-end du 31 mai

Une ex-vedette des Minikeums, le fils d'un champion du monde 1998, un tueur à gages, le meilleur joueur du monde, un roux bientôt au PSG et Dieumerci, un Belge : encore une fois, l'équipe type de ce week-end est une véritable leçon de mixité. Et les coupes nationales, cette équipe les raflerait toutes. Ou presque.

[BLOCK]Donovan Léon (AJ Auxerre) : Avec un nom qui devrait ravir les cinéphiles, le portier de l'AJ Auxerre a rendu une copie presque parfaite lors de la finale de la Coupe de France. Impérial tout le long de la rencontre, Léon s'est finalement incliné sur une tête d'Edinson Cavani. Comme le sort est cruel, le ballon lui a même rebondi sur le dos...

[BLOCK]Claudio Lustenberger (FC Lucerne) : Lustenberger, c'est un but ce week-end face à Sion. Lustenberger, c'est avant tout le souvenir d'un canular génial en 2012, quand tout le monde avait cru que ce parfait inconnu allait s'engager à l'Olympique de Marseille. Dire qu'aujourd'hui, certains disent que Morel a encore un avenir dans le football...

[BLOCK]Per Mertesacker (Arsenal) : En finale de la FA Cup face à Aston Villa, Arsenal a déroulé. À tel point que même le géant allemand y est allé de son petit but. Bon, rien à voir avec les autres buts de la rencontre. Il s'est contenté d'une belle tête sur un corner. Tout seul au milieu de la surface. C'est déjà ça !

[BLOCK]Walter Samuel (FC Bâle) : Vous souvenez-vous de Walter Samuel ? Le joueur de la Roma, du Real Madrid et de l'Inter ? Aujourd'hui, il coule des jours heureux du côté du FC Bâle, avec qui il a été sacré champion de Suisse. Contre Saint-Gall, il a même inscrit un but, son tout premier pour les Bebbi.

[BLOCK]Unai Bustinza (Athletic Bilbao) : Quand Neymar a tenté de l'humilier avec une roulette, Unai l'a balancé par terre sans aucun respect. Avant d'essayer de se battre avec lui. "Quand le match est joué, il pourrait peut-être éviter ce genre de choses", a même expliqué Ernesto Valverde, l'entraîneur de l'Athletic Bilbao.

[BLOCK]Kevin De Bruyne (Wolfsburg) : Une petite bruine, c'est très embêtant. Un grand Kevin De Bruyne, c'est incroyablement pénible pour les défenses adverses. Intenable samedi soir, le Belge a grandement contribué à la victoire de son équipe en finale de la Coupe d'Allemagne. Et a donc obligé le PSG à modifier le montant de son chèque.

[BLOCK]Roberto Pereyra (Juventus) : Grâce à sa frappe en feuille morte face au Hellas Vérone, l'Argentin a montré qu'il en avait sous le capot. Un enroulé incroyable qui est allé nettoyer la lucarne. Il ne lui reste plus qu'à planter un but similaire en finale de la Champions League pour que le monde…












Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant