L'équipe type du week-end du 26 avril

le
0

Si le Bayern Munich a pu fêter son 25e titre de champion d'Allemagne, les autres championnats ont livré leur lot de surprises. Le Torino a enfin remporté le derby turinois, Everton a écrasé Manchester United, Chicharito a brillé avec le Real... Sacré week-end.

[BLOCK]Geoffrey Jourdren (Montpellier) : Celui qui ne comprend pas que les gens "ne voyent qu'un homme qui ne sait pas parler" a estimé qu'il méritait d'être sélectionné et que Didier Deschamps était un "briseur de rêves". Manque de chance, Geoffrey se troue ensuite sur une frappe de Gradel. Son plus nul arrêt.

[BLOCK]Kyle Walker (Tottenham) : Comme souvent, il n'a pas vraiment brillé sur le terrain lors du match nul de Tottenham à Southampton. En revanche, il est au cœur de la plus folle rumeur de l'année sur Twitter. Une vidéo qui implique une femme (la sienne ?), un chien et un cameraman qui sait centrer l'image. Ah... ça ne peut pas être lui, du coup.

[BLOCK]Olivier Deschacht (Anderlecht) : En 14 ans sous le maillot d'Anderlecht, Deschacht n'avait inscrit que huit buts. Ce samedi, il a inscrit un doublé lors de la victoire du Racing contre Courtrai, qui permet aux Mauves de se relancer dans les play-offs. Olivier, c'est un peu comme le bon vin : plus il vieillit, plus il est bon.

[BLOCK]John Stones (Everton) : Comme Jon Snow, Stones est jeune, Stones est dévoué et Stones joue au Nord. En revanche, ce John-là, il en sait des choses. Il sait même comment marquer son premier but en Premier League lors de la déroute infligée par Everton à Manchester United. Lord Commander pour lui.

[BLOCK]Zainadine Abdula Chavango Júnior (Clube Desportivo Nacional) : Au-delà du but qu'il a inscrit avec le Nacional Madeira lors de la victoire contre Penafiel, ce dimanche, ce joueur du Mozambique laisse planer le doute sur les origines de son prénom. Zainadine Zaidane ?

[BLOCK]Andrea Pirlo (Juventus) : Dans dix ans, Andrea aura 45 ans. Et dans dix ans, Andrea entrera encore en jeu de temps à autre pour expliquer aux gamins comment on tire un coup franc. Un jeu long toujours aussi soyeux, un coup franc sur le poteau et un autre au fond des filets du Torino, qui s'impose finalement dans le derby turinois. Il ne peut pas tout faire tout seul, hein.

[BLOCK]Bastian Schweinsteiger (Bayern Munich) : De retour de blessure, Bastian a délivré les siens en toute fin de match face au Hertha Berlin. Un centre de Mitchell Weiser bien repris dans la lucarne et un vingt-cinquième titre de champions d'Allemagne en plus dans la besace des Bavarois. Wunderbar…












Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant