L'équipe type du week-end du 25 octobre

le
0
L'équipe type du week-end du 25 octobre
L'équipe type du week-end du 25 octobre

Encore un week-end riche en buts et en émotions un peu partout dans le monde (sauf à Manchester). Dommage que vous ayez loupé la moitié des matchs du dimanche après-midi parce que vous aviez oublié de changer d'heure.

Keylor Navas (Real) : Titulaire depuis le départ de Casillas, le Costaricien réalise un début de saison monstrueux. Pour preuve, il n'a pour l'instant encaissé que 3 buts en 12 matchs. San Keylor est né.

Timothy Castagne (Genk) : Genk s'est fait corriger sur sa pelouse ce week-end par Mouscron (0-4). Le jeune latéral a, lui, été expulsé à la 69e minute. Rien de plus logique quand Timothy Castagne.

Rodéric Filippi (Gazélec Ajaccio) : Une victoire historique face à Nice (3-1), un superbe but de Grégory Pujol et un doublé de Rodéric Filippi qui, sympa, a décidé d'en offrir un aux Aiglons. C'est qui, Ben Arfa ?

Alberto Botia (Olympiakos) : Le défenseur espagnol s'éclate en Grèce où il s'est offert ce dimanche un doublé pour permettre à l'Olympiakos de venir à bout de l'Atromitos (2-1). Comme un Botia dans l'eau.

Gustavo Gómez (Lanús) : Comme Sam, qui criait dans Le Seigneur des Anneaux, "ça c'est pour monsieur Frodon !", Gustavo s'en est allé découper Carlos Tévez en hurlant "ça c'est pour monsieur Ezequiel Ham !" Au final, rien de cassé pour l'Appache, mais une sacrée cabriole.

Marc Stendera (Eintracht Francfort) : Il n'a que 19 ans, mais le milieu offensif de l'Eintracht est déjà promis à un grand avenir. Double buteur lors du déplacement à Hanovre (1-2), Stendera s'est régalé. Il a les pieds revolver, Marc.

Bryan Ruiz (Sporting) : Non content d'avoir un prénom qui ne va pas du tout avec son nom de famille, Bryan a planté un but historique face au Benfica. Effectivement, cela faisait 51 ans que les Águias ne s'étaient plus pris trois buts en première mi-temps au Estádio da Luz. Dur.

Felipe Anderson (Lazio) : Quatre buts lors de ses trois derniers matchs, dont deux ce week-end face au Torino (3-0). l'an dernier, il s'était mis en route mi-décembre. Cette année, fin octobre. Parfait, dans deux ans, il sera au top dès le mois d'août.

Pierre-Emerick Aubameyang (Dortmund) : Un triplé jeudi en Ligue Europa, un autre dimanche en Bundesliga. Le Franco-Gabonais pointe désormais à 20 buts en 17 matchs. Le bon équilibre. Aubameyin et yang.

Harry Kane (Tottenham) : Il débute son week-end…


















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant