L'équipe type du week-end du 22 août 2016

le
0
L'équipe type du week-end du 22 août 2016
L'équipe type du week-end du 22 août 2016

La majorité des championnats ont repris, mais les Jeux olympiques ne sont pas en reste. Du coup, de belles surprises, un peu chauvines, se glissent dans cette équipe type plus hétéroclite qu'elle n'y paraît. Restent les valeurs sûres en attaque. Bises à Neymar.

[BLOCK]
Gomes (Watford) : D'accord, la défaite n'est pas à mettre à son seul actif. Mais quand même. Très peu dangereux pendant 80 minutes, Chelsea a marqué sur deux occasions où le portier n'est pas exempt de tout reproche. Sur la première, il repousse la balle sur Batshuayi. Sur la seconde, le cuir passe maladroitement sous son corps. Et puis, ce protège-dents…


[BLOCK]
Sergi Roberto (FC Barcelone) Il faut remplacer Daniel Alves ? Le Barça peut compter sur Roberto, déjà auteur de deux passes décisives lors de la première journée de Liga. Quand c'est Luis Suárez qu'on sert, c'est tout de suite plus facile…


[BLOCK]
Estelle Mossely (France) : Brahim Assloum ne s'en est toujours pas remis. En situation défensive, ses droites ont fait mal. Ce qui lui a permis d'être championne olympique dans sa catégorie. Depuis le temps qu'on l'attendait… Une patronne.


[BLOCK]
Mats Hummels (Borussia Dortmund) Il est là, le premier but officiel de l'ancien défenseur de Dortmund avec son Munich de cœur. C'était contre une D3 ? Et alors ? Maintenant, une nouvelle mission se présente à lui : réussir à détendre les nerfs de son pote Francky.


[BLOCK]
Daniel Narcisse (France) : Le sauveur. En délaissant son côté gauche pour rentrer dans l'axe, Daniel a fait la différence sur le gong. En demies. Face à l'Allemagne. JO-Euro, même combat.


[BLOCK]
Usain Bolt (Jamaïque) : La foudre a parlé. Aligné pour défendre ses titres et son pays, l'homme le plus rapide de la planète n'a pas déçu. Et fait le show, comme on aime. On ne le reverra pas ? Chut.


[BLOCK]
Diego Perotti (AS Rome) Stephan El Shaarawy ? Mohamed Salah ? Edin Džeko ? Francesco Totti ? Bah non, Diego Perotti. L'ailier a bien lancé sa Roma grâce à sa…

























Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant