L'équipe type du week-end du 20 février

le
0
L'équipe type du week-end du 20 février
L'équipe type du week-end du 20 février

Deux Parisiens, deux histoires de voiture et quelques Français dans l'équipe type du week-end, qui a vu autant de boulettes que de beaux gestes. Avec pas mal de bijoux venant d'Angleterre.

[BLOCK]
Jordan Archer (Milwall) : Quelle passe en retrait du défenseur. Et quel arrêt de son portier. En League One, le gardien a sorti le grand jeu en utilisant sa tête pour empêcher un missile envoyé par son propre partenaire d'entrer dans le but. Et de garder ses cages inviolées lors de la victoire des siens. On n'est pas loin du niveau de Coupet.


[BLOCK]
Gregory van der Wiel (Paris Saint-Germain FC) : La bêtise des uns fait le bonheur des autres. Appelé à jouer beaucoup plus lors des prochaines semaines en raison de l'affaire Aurier, le Néerlandais a montré qu'il pouvait lui aussi faire le taf dans le couloir, avec un combiné but/passe décisive contre Reims. Il en a profité pour annoncer qu'il comptait rester dans la capitale. Opportuniste.


[BLOCK]
Ron Vlaar (Alkmaar) : Bien sûr qu'il est encore vivant. Et même qu'il marque. Celui qui devrait être le patron de la défense de United a grandement participé au septième succès d'affilée des siens en championnat. L'AZ reste en course pour le titre puisqu'il n'est qu'à… 19 points du PSV.


[BLOCK]
Lamine Sané (Bordeaux) : "Je suis désolé de tout ce qu'il se passe. C'est très dur à vivre." Période compliquée pour le défenseur des Girondins. Après s'être frité avec Prior, le Sénégalais a dû supporter les sifflets du public pour son retour. Pour ne rien arranger, Sané s'est fait choper au volant sans permis. "Il s'est avéré que je n'avais plus de points, ce que je ne savais pas, sinon je n'aurais jamais conduit." Une excuse aussi bonne que son rendement sportif actuel.


[BLOCK]
Sergio Ramos (Real Madrid) : C'est donc ça, le haut du panier ? Considéré comme l'un des meilleurs défenseurs du monde, l'Espagnol a rendu une copie affreuse avec son Real, marquée par des passes en retrait toujours plus dangereuses. Résultat : Madrid a concédé le nul et dit définitivement adieu au titre. Et si Sergio retournait sur…

















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant