L'équipe type du week-end du 1er février 2015

le
0
L'équipe type du week-end du 1er février 2015
L'équipe type du week-end du 1er février 2015

Retour de la Bundesliga, triplés en pagaille, auto-goals, scénarios dingues en Guinée, furia caennaise, magie danoise aux Spurs et Socceroos maîtres de l'Asie. Il s'est passé n'importe quoi, ce week-end. Et c'était super.

[BLOCK]Bradley Guzan (Aston Villa) : Le Cainri n'est ni beau, ni spectaculaire, mais il est généralement efficace. Généralement. Parce que, alors que ses attaquants poursuivent leur mutisme (11 buts en 23 matchs !), Guzan en a ramassé cinq dans le coco contre Arsenal. Bonjour la lutte pour le maintien.

[BLOCK]Maxi Pereira (Benfica) : 3-0 contre Boavista. La routine pour le Benfica, qui cavale en tête de la Liga Sagres, comme son latéral uruguayen cavale dans son couloir droit. Avec parfois un but à l'arrivée, comme ce samedi.

[BLOCK]Boštjan Cesar (Chievo) : L'ancien stoppeur de Grenoble et Marseille a dégainé le premier, face à Naples. Problème : c'est dans son propre but que le Slovène a scoré. Relou, jusqu'à ce que le Napolitain Britos égalise, en y allant lui aussi de son csc. Une après-midi "Foot en folie" à laquelle Manolo Gabbiadini mettra fin en donnant la victoire aux Azzuri. En faisant trembler les bonnes ficelles.

[BLOCK]Sergio Ramos (Real) : Depuis son but de dernière seconde contre l'Atlético en CL, Sergio Ramos a inscrit six goals pour le Real, aucun n'a été décisif. Tout comme ici contre la Real Sociedad, mais il aura au moins eu le mérite de remettre les siens sur la voie du succès.

[BLOCK]Ryan Bertrand (Southampton) : En envoyant son pied droit dans les fesses de Modou Barrow, Ryan Bertrand ne pouvait certainement pas espérer mieux qu'un carton rouge. Putain de pervers.

[BLOCK]Kevin De Bruyne (Wolfsburg) : Les ouvriers de Volkswagen avaient hâte de reprendre le boulot, après 40 jours de trêve. Même face au Bayern. Et particulièrement Kevin De Bruyn, auteur d'un doublé et d'une passe décisive. Employé du mois.

[BLOCK]Julien Féret (Rennes) : Le week-end dernier, le cruciverbiste s'était rendu à Rennes pour infliger un break up sex d'une rare violence à son ancien club. Pas rassasié, l'artiste de 32 ans avait encore du jus pour punir Saint-Etienne, ce dimanche. Troisième victoire d'affilée pour Caen, avec à chaque fois au moins un but de son milieu de terrain.

[BLOCK]Christian Eriksen (Tottenham Hotspur) : Belle semaine, pour le meneur danois des Spurs. Un doublé vendredi à Sheffield, un but samedi à West Bromwich, où les Blancs s'imposent 3-0. Les boys de Pochettino sont à deux points du troisième, Manchester United.













Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant