L'équipe type du week-end du 13 décembre

le
0
L'équipe type du week-end du 13 décembre
L'équipe type du week-end du 13 décembre

Des légendes à la retraite, des joueurs qui défient la mort, une équipe qui abandonne alors qu'elle mène : oui, le week-end de football a mis en lumière de belles personnes à même de composer une équipe plus que compétitive. Ou pas.

[BLOCK]
Rogério Ceni (São Paulo Futebol Clube)
25 ans de carrière, 1237 matchs avec la même tunique, 131 buts inscrits... Devant 60 000 spectateurs, le grand gardien-buteur est venu faire ses adieux au Morumbi dans lequel il veut être enterré. Une légende de plus en moins.


[BLOCK]
Elseid Hysaj (SSC Napoli) Monstrueux face à la Roma, le latéral du Napoli a montré qu'il avait plus de ballon que son homologue d'en face, Lucas Digne. Rendez-vous l'été prochain pour un remake lors de France-Albanie. Entre oreilles décollées.


[BLOCK]
Jelle van Damme (Standard de Liège) " J'adore les cacahuètes. Tu bois une bière et tu en as marre du goût. Alors tu manges des cacahuètes. Les cacahuètes, c'est doux et salé, fort et tendre, comme une femme. Manger des cacahuètes, it's a really strong feeling. Et après, tu as de nouveau envie de boire de la bière. Les cacahuètes c'est le mouvement perpétuel à la portée de l'homme." Sinon, Van Damme a marqué lors de la victoire du Standard ce week-end face au FC Bruges.


[BLOCK]
Edoardo Goldaniga (Palerme) Buteur lors de la fessée infligée à Frosinone (4-1), le défenseur est allé célébrer son but sous la Curva Nord et l'a dédicacé à un supporter atteint d'un cancer au poumon. Un mec en or. Un gold nigger comme diraient les Anglais.


[BLOCK]
Bixente Lizarazu (UEFA) Moulé dans son costard, le sourire en coin, Bixente a officié lors du tirage au sort de l'Euro avec la même aisance que dans son couloir gauche. Certes, ça fait moins de vagues que Fernanda Lima, mais au moins, les débordements sont maîtrisés.


[BLOCK]
Diogo Jota (Paços de Ferreira) : Avec Diego Costa sur le déclin, il fallait bien qu'un joueur le remplace. C'est chose faite. Diogo Jota, en plus d'être jeune, est bon. Et a aidé son équipe à remporter la plus large victoire de son histoire (6-0) face à l'União Madeira.


[BLOCK][BR…























Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant