L'équipe type du week-end

le
0
L'équipe type du week-end
L'équipe type du week-end

Du but, des femmes et des Français nom de Dieu : ce week-end, on n'a rien trouvé de mieux. Mais on est parfois allé les chercher loin. Aux côtés de Castro et en compagnie de quelques intrus.

[BLOCK]
Paul Robinson (Burnley) : Certes, il en a mangé deux de la part du Kun et n'a pu éviter la défaite de son équipe. Mais celui qui a remplacé Tom Heaton, le titulaire habituel, au pied levé a réalisé quelques arrêts. À peu près 1664. Soit le nombre de jours pendant lesquels on ne l'avait pas vu sur un terrain en Angleterre.

[BLOCK]
Mathieu Debuchy (Arsenal) : Retour beaucoup plus compliqué pour le latéral, absent de Premier League depuis 385 jours. Aligné d'entrée, le Français a pu profiter d'un petit quart d'heure de jeu avant de se blesser à nouveau. Super.


[BLOCK]
Fidel Castro (Cuba) : Après une vie entière à défendre les intérêts de son clan, le Lider Maximo a laissé le navire au frangin. C'est donc la première et dernière fois qu'il fait partie de cette équipe.


[BLOCK]
Diego Godín (Atlético de Madrid) : Quand on est en difficulté, il faut toujours s'en remettre au coup de casque d'un défenseur central sur corner. C'est ce qu'a fait l'Atlético sur la pelouse d'Osasuna. Une minute plus tard, Gameiro double la mise et hop, le match est plié. Merci Diego.


[BLOCK]
Romain Alessandrini (Marseille) : Son entraîneur s'est complètement vautré et c'est lui qui en a fait les frais. Repositionné arrière gauche par Garcia, l'Olympien a vécu un enfer face à Monaco. Paraîtrait qu'il cauchemarde constamment depuis sa sortie à la 38e minute de jeu.


[BLOCK]
François Fillon (FC Primaires) : Revient de loin. Comme Valbuena, qui a marqué un but contre le PSG, mais qui a perdu. François, lui, a planté un hat-trick, a gagné son match et en plus, il va pouvoir garder le ballon de la rencontre. Il a même déjà les yeux rivés vers la finale de la Ligue des champions,

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant