L'équipe type du week-end

le
0
L'équipe type du week-end
L'équipe type du week-end

Un bien beau week-end de football. La Juve cartonne Parme (7-0), le Real Madrid colle une manita au Rayo (5-1), le PSG remporte le Classique, le Borussia Dortmund gagne enfin un match, et Nabil Fekir inscrit deux nouveaux buts. Ah, et Luyindula a marqué ![BLOCK]Keylor Navas (Real Madrid) : Tiens, le voilà titulaire. Un peu hésitant sur sa première intervention des poings, il n'est pas aidé par James sur le but du Rayo. Mais il parvient dans le même temps à se vautrer lamentablement sur un tacle de Pepe

[BLOCK]Cédric Hengbart (Kerala Blasters) : L'ancien Auxerrois barbu fait partie de ces ex stars parties dorer l'Indian Super League cet automne. Et ce week-end, il s'est même offert le luxe de laisser Del Piero muet pour son quarantième anniversaire. Egoïste.

[BLOCK]Karim Rekik (PSV) : Le ‘blessuretijd' (temps additionnel en néerlandais) n'a jamais si bien porté son nom que lors de cet Heracles-PSV. Promis à un vieux match nul, les Boeren vont compter sur le pied de Rekik pour voler les trois points et conserver la tête de l'Eredivisie.

[BLOCK]Felipe dal Bello (Parme) : Il a peut-être réussi le niveau 1 en retenant les ‘assauts' de Palacio et d'Obi la semaine passée, mais il s'est cassé les dents au niveau 2 en se chopant trois doublés de Llorente, Tévez et Morata, pour un solide 7-0 turinois.

[BLOCK]Jordi Alba (Barça) : Barcelone est mauvais, Messi ne marque pas, alors Jordi sort de sa défense pour profiter des caviars de Luis Suárez. Pendant ce temps, Piqué s'échauffe encore

[BLOCK]Lucas (PSG) : Il court, tout droit, il lève rarement la tête, il tacle, il se la donne, il marque, il oublie de donner la balle, il court encore, il a déjà marqué autant de buts cette saison que sur l'ensemble de la saison dernière. Lui, c'est Lucas.

[BLOCK]Yaya Touré (Manchester City) : À Londres, face à QPR, le grand Ivoirien s'est montré moins précis que contre le CSKA pour enrouler sa frappe qui a terminé directement dans la tronche d'une petite fille. À noter l'instinct protecteur du père

[BLOCK]Christoph Kramer (Borussia M'Gladbach) : Visiblement toujours pas remis de son choc avec Garay en finale de CM, le blond Christoph a encore du mal à évaluer les distances. Sa tentative de remise en retrait à son gardien Sommer se transforme finalement en un sublime lob de 45 mètres qui offre sa première victoire à Dortmund en Bundesliga depuis le 13 septembre.

[BLOCK]Nabil Fekir (Olympique lyonnais) : Presque inconnu au bataillon avant septembre, le jeune Nabil en est désormais à six...















[BLOCK]Keylor Navas (Real Madrid) : Tiens, le voilà titulaire. Un peu hésitant sur sa première intervention des poings, il n'est pas aidé par James sur le but du Rayo. Mais il parvient dans le même temps à se vautrer lamentablement sur un tacle de Pepe

[BLOCK]Cédric Hengbart (Kerala Blasters) : L'ancien Auxerrois barbu fait partie de ces ex stars parties dorer l'Indian Super League cet automne. Et ce week-end, il s'est même offert le luxe de laisser Del Piero muet pour son quarantième anniversaire. Egoïste.

[BLOCK]Karim Rekik (PSV) : Le ‘blessuretijd' (temps additionnel en néerlandais) n'a jamais si bien porté son nom que lors de cet Heracles-PSV. Promis à un vieux match nul, les Boeren vont compter sur le pied de Rekik pour voler les trois points et conserver la tête de l'Eredivisie.

[BLOCK]Felipe dal Bello (Parme) : Il a peut-être réussi le niveau 1 en retenant les ‘assauts' de Palacio et d'Obi la semaine passée, mais il s'est cassé les dents au niveau 2 en se chopant trois doublés de Llorente, Tévez et Morata, pour un solide 7-0 turinois.

[BLOCK]Jordi Alba (Barça) : Barcelone est mauvais, Messi ne marque pas, alors Jordi sort de sa défense pour profiter des caviars de Luis Suárez. Pendant ce temps, Piqué s'échauffe encore

[BLOCK]Lucas (PSG) : Il court, tout droit, il lève rarement la tête, il tacle, il se la donne, il marque, il oublie de donner la balle, il court encore, il a déjà marqué autant de buts cette saison que sur l'ensemble de la saison dernière. Lui, c'est Lucas.

[BLOCK]Yaya Touré (Manchester City) : À Londres, face à QPR, le grand Ivoirien s'est montré moins précis que contre le CSKA pour enrouler sa frappe qui a terminé directement dans la tronche d'une petite fille. À noter l'instinct protecteur du père

[BLOCK]Christoph Kramer (Borussia M'Gladbach) : Visiblement toujours pas remis de son choc avec Garay en finale de CM, le blond Christoph a encore du mal à évaluer les distances. Sa tentative de remise en retrait à son gardien Sommer se transforme finalement en un sublime lob de 45 mètres qui offre sa première victoire à Dortmund en Bundesliga depuis le 13 septembre.

[BLOCK]Nabil Fekir (Olympique lyonnais) : Presque inconnu au bataillon avant septembre, le jeune Nabil en est désormais à six...















...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant