L'équipe type du premier week-end de 2016

le
0
L'équipe type du premier week-end de 2016
L'équipe type du premier week-end de 2016

Un Français qui permet à Arsenal de croire plus que jamais au titre, une Miss italienne, un Portugais avec des tresses, un Écossais dégarni et même un Anglais qui dégueule : ils font tous partie de l'équipe type du premier week-end de l'année. Une équipe de fête.

[BLOCK]
Artur Boruc (Bournemouth) Si les Cherries ont réussi à accrocher Leicester (0-0), ils le doivent pour beaucoup à leur gardien polonais. Sauvé par son poteau devant Vardy, Boruc a également mis en échec Mahrez sur penalty. Le roi Artur.


[BLOCK]
Debora Novellino (Pink Bari) : Nièce de l'entraîneur Walter Novellino, Debora joue arrière droit en Serie A au Pink Bari. Ce week-end, l'Italienne de 18 ans a surtout été élue première Miss de l'année de l'autre côté des Alpes et reste ainsi en course pour le titre de Miss Italie 2016. Une bonne nouvelle.

[BLOCK]
Laurent Koscielny (Arsenal FC) Une remise de Giroud, Koscielny qui finit en renard, et Arsenal qui s'échappe en tête de Premier League. Un sacré Tours de magie.

[BLOCK]
Raúl Albentosa (Málaga Club de Fútbol) Tandis que Welligton se charge du sale boulot, lui va inscrire son premier but de la saison et permet à Málaga d'engranger sa quatrième victoire consécutive. Le bon Raúl.

[BLOCK]
Victor Álvarez (Espanyol Barcelone) : "Vous ne passerez pas !" Face à la MSN, Victor a déjà joué le meilleur remake de Gandalf de l'année.

[BLOCK]
Thomas Partey (Atlético Madrid) : Grâce à leur jeune Ghanéen, les Colchoneros passent en tête de Liga. À vos marques, prêts, Partey.

[BLOCK]
Jessy Pi (ES Troyes Aube Champagne) : Il aura fallu un doublé de son milieu défensif pour que Troyes gagne son premier match cette saison face à Dunkerque (4-3). Un vrai problème de maths.

[BLOCK]
Renato Sanches (SL Benfica) : Le jeune milieu portugais ne cesse d'impressionner. C'est encore lui qui a fait la différence face au Vitória Guimarães (1-0). Sans lui, Benfica aurait bien du mal à asseoir sa domination. Logique.
[BR…























Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant