L'équipe type des sans-poumons

le
0

Qui a dit qu'un footballeur devait se rendre minable sur un terrain ? Certains ont tellement de talent qu'ils n'ont jamais eu à verser une seule goutte de sueur. Pour d'autres, des problèmes de santé pulmonaires ont mis en danger leur carrière ou leur vie. Un mélange qui donne une équipe ultra compétitive. Et qui devrait satisfaire les puristes.

Gardien


[BLOCK] Yohann Pelé (Marseille) : C'est un beau roman... Atteint d'une embolie pulmonaire en 2012, le portier est déclaré mort pour le football. Après des années de galères, le courageux gardien est revenu au plus haut niveau et garde même les cages de l'Olympique de Marseille. C'est une belle histoire...

Défenseurs


[BLOCK] Victor Mosa (Italie) : Embolie pulmonaire, épisode deux. Sauf que cette fois, le film commence bien et se termine mal. Après une honnête carrière française, ce fils d'immigré italien né en Sicile coule des jours heureux en Corse. Jusqu'en 2009, où il tombe malade. Ses poumons le lâchent à seulement soixante-trois ans. Chienne de vie.

[BLOCK] Thiago Silva (PSG) : Problèmes de santé toujours, avec le capitaine parisien. Exilé en Russie en 2005, le défenseur ne s'y sent pas très bien. Et pour cause : El Monstro souffre d'une tuberculose. "J'aurais pu y laisser la vie, si la maladie avait été découverte quelques semaines plus tard, se souvient-il. Quand le médecin m'a montré la radiographie de mes poumons, j'étais désespéré, j'ai tellement pleuré." Depuis, Silva n'a même plus besoin d'utiliser ses poumons tellement il est facile.

[BLOCK] Naldo (Wolfsburg) : Savez-vous quel est le joueur qui a le moins couru lors de la Ligue des champions 2015-2016 ? Oui, Naldo. Aussi bizarre que cela puisse paraître, l'arrière central avait parcouru en moyenne 7,3 kilomètres par match en février. Le meilleur dans son domaine.

[BLOCK] Mariano Pernía (Espagne) : Cela aurait pu être plus grave. Mais cela aurait pu être évité, aussi. Suite à un accident de voiture, l'ancien de l'Atlético de Madrid se pète la clavicule... et se perfore le poumon, surtout. Peut-on rejouer au foot après

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant