L'équipe type des Podolski 2015-2016

le
0
L'équipe type des Podolski 2015-2016
L'équipe type des Podolski 2015-2016

À l'instar de l'Allemand habitué de ce cas de figure, nombreux sont ceux qui ont foiré leur saison en club, mais ont de bonnes chances de réussir leur Euro. Que ce soit à cause d'une blessure, de la concurrence, de leur méforme ou de leur âge, ces gros bras ont déçu et comptent sur leur présence en sélection pour se rattraper. Attention notamment à la revanche des Belges et des monstres endormis de Premier League.

Titulaires


[BLOCK]
Andreas Isaksson (Kasımpaşa)
Treize rencontres seulement pour l'ancien de Rennes. Pour un mec qui va devoir protéger les buts de Zlatan Ibrahimović, ça fait peu. Et c'est même limite flippant quand on voit ça. Mais bon, mieux vaut le faire maintenant que quand ça comptera, comme on dit.


[BLOCK]
Séamus Coleman (Everton)
Le mec a quand même fait partie du onze de Premier League en 2014. Une valeur sûre pour les Irlandais, donc. Pas con, le latéral droit s'est blessé mi-avril quand son équipe n'avait plus rien à jouer pour s'économiser et multiplier les allers-retours dans son couloir pendant l'Euro. Coolman.


[BLOCK]
Lorik Cana (Nantes)
Non, il n'a pas franchement répondu aux attentes de son nouveau club. Mais la compétition estivale, avec l'Albanie dont il est le capitaine, devrait le requinquer. Et il le faut. Parce que s'il n'est pas au niveau, il ne pourra pas compter sur Vizcarrondo pour le relayer...


[BLOCK]
Ricardo Carvalho (Monaco)
Plus dure fut la chute. Après deux premières saisons réussies en Principauté, qui lui ont d'ailleurs permis de rendre possible son retour en sélection, le Portugais s'est craqué en même temps que le reste de l'arrière-garde monégasque en 2015-2016. On a retrouvé la définition de la lenteur et les défauts d'un mec de 37 piges. D'un vieux, quoi.


[BLOCK]
Thomas Vermaelen (FC Barcelone)
Thomas prépare son coup depuis belle lurette. Ayant débuté onze parties en championnat – dont dix cette saison – depuis la Coupe du monde 2014, le défenseur sait pertinemment que le premier trophée des Diables rouges, il est pour cette fois. Et il veut en être.


[BLOCK]
Thiago Motta (PSG)
L'art de l'expérience. À commencé par envoyer le bousin pour montrer à Conte…




























Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant