L'équipe type des " one shot "

le
0
L'équipe type des " one shot "
L'équipe type des " one shot "

Ils ont fait l'actu pour un but, une image, une posture, un espoir, un buzz ou un coup pour rien. Ce sont les gars d'un jour au cours de cet Euro 2016. Ne les oublions pas : l'équipe type de ceux qui ont tenu l'affiche, au moins pour un instant.

[BLOCK]
Michael McGovern (Irlande du Nord)
Pour le match monstrueux contre l'Allemagne en phase de poules, le 21 juin au Parc des Princes. Inconnu avant le tournoi, le portier nord-irlandais a parfaitement profité de son passage en France pour se distinguer et donner à sa carrière une tournure inattendue. En fin de contrat avec le club écossais d'Hamilton, McGovern pourrait rebondir dans un club de Premier League cet été. Merci l'Euro.


[BLOCK]
Thomas Meunier (Belgique)
Honnêtement, qui connaissait Thomas Meunier avant le début de cet Euro ? Pas grand-monde. Même pas titulaire au départ, le latéral droit des Diables rouges a fini sa compétition en trombe, avec sa comparaison surréaliste entre son équipe, qui venait de se faire piteusement éliminer par le pays de Galles, et les Galactiques du Real Madrid. Dans la foulée, le voilà qui débarque au PSG en provenance de Bruges. Bravo champion.



[BLOCK]
Vasiliy Berezutskiy (Russie)
11 juin 2016, deuxième jour de l'Euro. C'était il y a un siècle, l'Angleterre affronte la Russie, un match disputé avec un but tardif de Dier et une égalisation encore plus tardive de Berezutski de la tête. Sur le moment, on a pu se dire que la sélection russe avait lancé son Euro, qu'elle allait se réveiller grâce à ce partage des points obtenu par son capitaine. Et puis en fait non : les hommes de Leonid Slutsky ont été l'une des grandes déceptions de cet Euro. Le chantier s'annonce énorme avant d'accueillir le Mondial dans deux ans…


[BLOCK]
Gerard Piqué (Espagne)
Il y a eu ce but important qui permet à l'Espagne de débuter son Euro par une victoire contre la Tchéquie. Mais surtout, ce qu'on retiendra de Piqué au cours de ce tournoi, c'est cette polémique concernant ce prétendu doigt d'honneur fait au moment de l'hymne espagnol avant le match face à la Croatie. Polémique qui…


















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant