L'équipe type des losers magnifiques

le
0
L'équipe type des losers magnifiques
L'équipe type des losers magnifiques

Parmi les huit effectifs éliminés en huitièmes de finale, certains éléments méritaient plus que d'autres de voir les quarts. Dont beaucoup de Croates, trois gardiens, quelques grands noms et un mec qu'on n'a jamais vu jouer.

[BLOCK]
Darren Randolph (Irlande) Quelle frustration. Le numéro 2 de West Ham a longtemps cru qu'il garderait ses cages inviolées. Deux inspirations de Griezmann plus tard, il n'avait plus que ses yeux pour pleurer. Ça valait bien un câlin de Payet.


[BLOCK]
Darijo Srna (Croatie) LE crève-cœur de ces huitièmes. Après avoir perdu son papa, Darijo s'était sûrement promis d'aller au bout et de dédier la victoire au paternel. Il a donc tout fait pour, s'arrachant à la 115e minute de jeu afin d'offrir un ballon de but à Perišić. Qui ne trouva que le poteau… La fin est trop cruelle pour la raconter.


[BLOCK]
Domagoj Vida (Croatie) Il aurait pu sécher les larmes de son comparse de défense. Tout proche d'égaliser dans les derniers instants de la prolongation, il manqua quelques centimètres à sa reprise pour survivre. La Vida Loca.


[BLOCK]
Gerard Piqué (Espagne) On attendait Sergio Ramos, on a eu Gerard Piqué. Buteur, battant mais perdant, le défenseur catalan doit sa place, il est vrai, au manque de concurrence à son poste. N'empêche qu'on peut toujours compter sur lui.


[BLOCK]
Ricardo Rodríguez (Suisse) : Un latéral gauche qui sait tirer les coups francs, ça ne court pas les rues. Si en plus, il est jeune, sait défendre et se montre utile offensivement, on tient une pépite. Mais Giggs le dira : on n'a pas toujours la sélection qu'on mérite. À confirmer dans son futur club. Qui s'appelle Arsenal ?


[BLOCK]
Luka Modrić (Croatie) Rien que pour cet artiste-là, les règles de la compétition devraient évoluer. En quarts de finale, chaque sélection pourrait échanger un de ses joueurs avec un éliminé. Et Luka choisirait la France.


[BLOCK]
Marek Hamšík (Slovaquie) Marek aussi opterait pour les Bleus. Du coup, plus de débat sur Paul Pogba ou Blaise Matuidi à gauche.
[BR…

























Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant