L'équipe type des fonds de tiroirs de la Nazionale

le
0
L'équipe type des fonds de tiroirs de la Nazionale
L'équipe type des fonds de tiroirs de la Nazionale

Quand les top clubs de votre championnat ne contiennent qu'une poignée de joueurs susceptibles de finir en sélection, vous êtes contraints d'aller puiser dans les plus petites écuries. Voici quelques spécimens, moins connus des radars, qui pourraient rapidement être appelés par Antonio Conte.

[BLOCK]Marco Sportiello (Atalanta) : Inconnu l'année dernière, titulaire aujourd'hui. Marco Sportiello a gravi les échelons trois par trois. À l'Atalanta, il profite du départ de Consigli pour survoler la hiérarchie. En ce début de saison, l'Atalanta garde un peu de perméabilité grâce à ce garçon. À tel point qu'aujourd'hui, il grimpe en Espoir et se rapproche de la porte de Conte pour les années à venir.

[BLOCK]Lorenzo De Silvestri (Sampdoria) : Mihajlovi? l'a peut-être mis sur le banc à la Fiorentina, mais ça, c'était avant. Depuis que les deux hommes se sont retrouvés à la Samp', De Silvestri progresse de match en match. Et aujourd'hui, il est tout simplement indiscutable en latéral droit. Et puis on dit souvent que 26 ans, c'est l'âge de la maturité pour un défenseur.

[BLOCK]Daniele Rugani (Empoli) : Grand. Blond. Élégant. Yeux bleus. Belle gueule. Doué de ses pieds. Bon dans les airs. Jeune (à peine 20 ans) et déjà appelé en sélection nationale en cette fin d'année. Autant dire que c'est le bon parti du moment en Italie.

[BLOCK]Emiliano Moretti (Torino) : À ne pas confondre avec Nanni, cinéaste primé à Cannes en 2001, Emiliano Moretti est une des pièces maîtresses du onze de Giampiero Ventura depuis un an et demi. Régulièrement appelé chez les Espoirs jusqu'en 2004, Émilien attend toujours sa première convocation chez les A. Pour 2015 ?

[BLOCK]Luca Antonelli (Genoa) : Le père, Roberto, fut champion d'Italie en 1979 avec le Milan, mais n'a jamais vu la couleur de la Nazionale. Le fils, Luca, n'a encore rien gagné en club, mais a déjà fait mieux que son père avec sept sélections sous l'ère Prandelli. Pourvu que ça dure.

[BLOCK]Roberto Soriano (Sampdoria) : Né en Allemagne mais naturalisé italien, Roberto Soriano a joué quelques saisons en jeunes au Bayern avant de rejoindre Gênes et la Sampdoria où il siège désormais depuis quatre ans. À l'image de son club, le petit Robert file tout droit vers les sommets.

[BLOCK]Mirko Valdifiori (Empoli) : Retenez bien son nom. À 28 ans, Mirko Valdifiori est en train d'attirer tous les projecteurs sur lui depuis que son club d'Empoli est repassé parmi l'élite et qu'il multiplie les performances de premier ordre. Même à Empoli, même à 28 ans, il n'est jamais trop tard pour exploser.

[BLOCK]Andrea Bertolacci...














Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant