L'équipe type des bigleux

le
0
L'équipe type des bigleux
L'équipe type des bigleux

Aujourd'hui, c'est la journée mondiale pour la vue. Et les joueurs de foot, comme tout le monde, ont aussi leurs problèmes ophtalmiques. Voilà le 4–3–3 des mecs qui ne voient pas de près, de loin ou pas du tout.

[BLOCK]David de Gea (Manchester United) : À ses débuts à Manchester, de nombreux supporters se sont demandé s'il n'avait pas un problème aux yeux. À raison. Chez les Colchoneros, le gardien espagnol jouait avec des lentilles. Et puis, il a craqué pour l'opération au laser. Aujourd'hui, vous en conviendrez, c'est tout de même un peu mieux.

[BLOCK]Jean-Christophe Thouvenel (retraite) : Mulet, moustache couleur platine, l'ancien latéral droit de Bordeaux a longtemps posé avec des lunettes sur les photos officielles. Un combo gagnant. Sans aucun doute.

[BLOCK]Maurice Renier (retraite) : Ce défenseur belge est le sosie officiel de Craig Feldspar dans Malcolm. Et forcément, sans les verres, ça ne marche pas aussi bien.

[BLOCK]Rinus Israël (retraite) : À une époque où les lentilles n'étaient pas encore vraiment démocratisées, de nombreux joueurs n'hésitaient pas à sortir leur monture sur le terrain. Oui, avec l'élastique qui passe derrière la tête.

[BLOCK]Lionel Carole (Galatasaray) : En 2000, ce latéral gauche se prend un ballon en pleine gueule. Il perd la quasi-totalité de l'usage de son œil droit. Un médecin lui propose alors des lunettes à la "Edgar Davids". Chose qu'il accepte jusqu'en 2010, mais aujourd'hui, il les a quittées et ne joue que d'un œil. Et à ce que l'on en dit, c'est toujours mieux qu'Andy.

[BLOCK]Paul Scholes (retraite, mais toujours disponible) : Pas grand monde ne le sait, mais Paul Scholes a longtemps joué en voyant flou, la faute à une veine bloquée derrière son œil droit : "Lors d'un match contre Birmingham, le ballon arrive vers moi, mais j'en vois trois ou quatre", a-t-il révélé au Guardian en 2007. Fellaini, Carrick et Schweinsteiger n'ont plus aucune excuse.

[BLOCK]Jef Jurion (retraite) : Le double Soulier d'or 1957 et 1962 du championnat belge a également trempé dans une affaire de match truqué. Homme à lunettes, homme avec quelque chose derrière la tête.

[BLOCK]Edgar Davids (retraite) : Le capitaine de l'équipe. Le seul ayant réussi à avoir du style et de l'influence avec une paire de lunettes. Chapeau.

[BLOCK]Frédéric Villeroux (Girondins de Bordeaux Cécifoot) : Le Messi du cécifoot. Durant sa carrière, il est resté à une moyenne de 2,5 buts…
















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant