L'équipe type des anti-journalistes

le
0
L'équipe type des anti-journalistes
L'équipe type des anti-journalistes

Pas toujours cordiales, les relations entre footballeurs et journalistes peuvent parfois dégénérer complètement. Avec des joueurs qui n'hésitent pas à dépasser les bornes. Parmi eux, beaucoup de Français se sont distingués ces dernières années. En ce 1er novembre synonyme de journée internationale de la fin de l'impunité pour les crimes commis contre des journalistes, l'heure est venue de coucher une équipe type.

Gardien


[BLOCK] Geoffrey Jourdren (Montpellier) : Un gardien qui incite une personne au suicide, c'est mal. Son Montpellier a beau être leader, le portier est de mauvaise humeur. Et pour cause, il vient de foirer son match, ce qui a causé la défaite de son équipe face à Valenciennes. Lorsque le journaliste de Canal Plus lui fait gentiment remarquer, Jourdren dégaine avec un magnifique "Va te jeter à la mer ". En même temps, il n'a jamais aimé les "Messieurs briseurs de rêves. "

Youtube

Défenseurs


[BLOCK] Salvatore Aronica (Palerme) : Prenant exemple sur son dernier rempart, Salvatore a fait encore plus fort. Après une défaite contre l'Udinese, l'ancien Napolitain profère des menaces dans la zone mixte à l'encontre d'Antonio Corrado, journaliste de la télévision locale. " Je vais te tuer ! Je vais te tuer !", aurait-il balancé, avant d'en venir aux mains.

[BLOCK] Mapou Yanga-Mbiwa (Lyon) : Menaces toujours, avec Mapou le terrible. Au sortir d'une expulsion qui voit le défenseur s'acheminer vers son vestiaire plus tôt que prévu, le journaliste ose l'approcher, l'interrogeant sur son deuxième carton jaune. Après de longues secondes, il réplique : "Posez-moi encore une question, vous allez voir." Le plus flippant reste ce regard plein de haine.

Youtube








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant