L'équipe type Biactol

le
0
L'équipe type Biactol
L'équipe type Biactol

Mère Nature est parfois cruelle quand il s'agit de la qualité d'une peau. Et les footballeurs ne sont pas épargnés. En témoigne cette team composée de joueurs qui ont gardé sur leur visage des stigmates de l'adolescence ou de l'environnement.

[BLOCK] Jim Leighton (Écosse): Il lui manquait déjà quelques dents. Alors, cela aurait été terrible de présenter des cloques un peu plus haut. Du coup, le portier se badigeonnait la tronche de crème solaire, pour éviter les brûlures du méchant soleil. Avec son maillot Umbro, ses trous buccaux, sa capillarité étrange et les traces blanches au-dessus des yeux, l'ensemble ressemblait à quelque chose, finalement.

[BLOCK]
Marquinhos (Paris S-G): Oui, il était encore jeune. Mais ses vingt-deux bougies n'excusent pas tout. Le Brésilien n'a pas suivi les indications du médecin et il le sait. Une application le matin, une autre le soir. C'est pourtant pas compliqué, si ? Bon, c'est vrai qu'il y a du mieux depuis 2013, date de son arrivée à Paris. L'air y est sûrement moins pollué qu'à Rome.


[BLOCK] Trifon Ivanov (Bulgarie): Avec une telle gueule, sa peau avait forcément quelque chose à se reprocher. Mangée par la sueur et la barbe, elle ne parvenait pas à tenir son rôle élastique, tombait sur les yeux et se laissait aller à quelques imprécisions, provoquant des rides inopportunes. Ce qui a fait la légende de Trifon.

[BLOCK]
Joleon Lescott (AEK Athènes): Le patron de la défense. La valeur sûre. Il faut dire qu'avec sa tache qui lui mange la moitié du front, Lescott a de quoi faire peur. Sans parler des soucis de cheveux qui vont avec. Un roc.


[BLOCK] Éric Abidal (France): Personne n'a visiblement osé lui dire. N'empêche que notre Eric national ne porte pas la peau la plus pure qui soit. Sûrement due à une mauvaise habitude. Dégueulasser son miroir plus que de raisons pour venir à bout de l'acné, beaucoup passent par là dans les plus jeunes années. Cela lui donne toutefois un air rebelle qui plaît sûrement aux demoiselles.

[BLOCK]
Franck Ribéry (Bayern Munich): Le petit Francky n'a pas eu de bol au début de sa vie. Victime d'un choc avec une voiture alors qu'il se promenait peinard en vélo, sa tronche est allée défier les vitres de l'auto. Qui lui…















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant