L'équipe de France a explosé

le , mis à jour à 06:03
0
L'équipe de France a explosé
L'équipe de France a explosé

Après leur élimination sur le 4 x 200 m (avant-dernier temps des séries), les relayeurs tricolores ont mis le feu aux poudres. Finie l'harmonie de façade, l'édifice bleu-blanc-rouge s'est largement fissuré. L'absence de Yannick Agnel, qui se plaignait d'une rhino-pharyngite ces derniers jours, lors des séries matinales de ce relais a été l'élément déclencheur d'un mal-être qui dure depuis longtemps. Et s'est accentué ces trois derniers mois.

 

En larmes, le vétéran Greg Mallet n'a même pas la force d'exprimer son désarroi. Jordan Pothain, lui, a la colère froide. « Yannick (NDLR : sorti en séries du 200 m individuel) n'était pas du tout dans la compétition, souffle le Grenoblois, déjà bien échaudé par le psychodrame vécu sur le 200 m aux Championnats de France (il avait terminé devant Agnel, qui disait avoir été victime d'un problème de chronométrage, et lui avait laissé sa place aux Jeux sur la distance). On a été baignés dans un tissu de mensonges depuis Montpellier. Lorys (Bourelly), Greg et moi, on a été bernés. La malhonnêteté est difficile à digérer. »

 

Depuis dimanche et son élimination en série du 200 m NL, le champion olympique 2012, qui devait réagir dans la nuit, a joué à « je viens, je viens pas ». Dans la nuit de lundi à mardi, le staff tricolore a donc acté son forfait et demandé en catastrophe au malheureux Damien Joly de se raser fissa à 1 h 30 et de se préparer à intégrer le quatuor. Son entourage assure pourtant qu'Agnel était tout à fait disposé à s'élancer, mais que le staff fédéral en a décidé autrement. « Personnellement, je n'avais même plus envie de nager avec lui, lâche Bourelly. Il disait qu'il ne pouvait pas et après il peut. On n'est pas des pions. Aux Championnats d'Europe, Jordan a nagé avec une mononucléose. Il s'est battu pour la France. Je ne conçois pas qu'au niveau de Yannick, avec un tel passé, on ait ce comportement. Il ne voit pas ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant